28mm soldat allemand d'infantrie de la Wehrmacht pour Bolt Action - exemple de peinture de peau.

Peindre la peau – ma technique pour des miniatures en 28mm

Je n’étais pas très satisfait avec ma technique à présent de peindre la peau et les visages de mes figurines de miniature en échelle 28mm. Pour cette raison, j’ai expérimenté avec plusieurs différentes techniques et j’aimerais vous présenter ici celle qui donne, en mon opinion, le meilleur résultat pour produire et présenter de beaux résultats de figurines peints pour la table de jeu.

Ce n’est pas une technique pour gagner des prix dans des concours de peinture. C’est simplement une technique avec laquelle je pense réaliser de la peinture de qualité pour mes figurines destinées pour la table de jeu. J’aimerais vous présenter ma technique avec une figurine de la deuxième  guerre mondiale en 28 mm, qui sera peint pour Bolt Action.

28mm soldat allemand d'infantrie de la Wehrmacht pour Bolt Action - exemple de peinture de peau.
Ceci est une étude comment peindre la peau pour mon armée de soldats allemands pour Bolt Action.

Couleurs

Voici les peintures que j’utilise pour cette technique :

  • Vallejo Game Color 72.066 — Tan
  • Vallejo Game Color 72.041 – Dwarf Skin
  • Vallejo Model Color 70.951 — White
  • Army Painter – Quickshade Ink – Soft Tone

Préparation avant de peindre

D’abord, j’applique une sous-couche avec mon aérographe. Pour cela, j’utilise la sous-couche noire en polyuréthane de Vallejo (73.602) et ensuite je pulvérise une fine couche de sous-couche blanche de polyuréthane de Vallejo (74.600) en azimut sur la figurine pour créer un premier rehaut au niveau de la sous-couche. Le résultat de cette préparation de sous-couche est bien visible au casque dans la première photo par exemple.

Ce premier rehaut aide lors de la peinture pour créer des effets d’ombre plus naturels, car en utilisant les peintures diluées et transparentes des ombres et rehauts naturels sont ainsi créés qui font ressortir les contrastes à la fin du processus de peinture.

Peinture

Ma première couche de base est faite avec « Tan (066) » qui est appliqué sur toutes les surfaces de peau de manière couvrant. C’est la peinture de base qui créa les ombres les plus profondes de la peau.

Pour créer la première couche de rehaut, je mélange une tonalité de peinture entre « Tan (066) » et « Dwarf Skin (041) » et je peins toutes les surfaces de la peau qui ne doivent pas être complètement ombragées. Cette couche de peinture n’est pas appliquée aux yeux ainsi que les intérieurs des oreilles, de la bouche et entre les doigts.

La prochaine couche de rehaut est appliquée uniquement avec « Dwarf Skin (041) » et la surface d’application est réduite vis-à-vis de la précédente couche qui reste ainsi visible à quelques endroits. Pour cette étape de rehaut, comme pour la précédente, la peinture est bien diluée et seulement semi-opaque, afin de la fondre avec les précédentes couches.

La prochaine couche de rehaut est un mélange proportionnel de trois parts « Dwarf Skin (041) » pour une part « White (951) » et appliqué seulement en quelques endroits limités. Comme dans les étapes précédentes, les autres couches de rehauts restent visibles aux bords des surfaces d’application. Quand j’applique cette couche, je prête une attention particulière aux joues, les lèvres, lobes d’oreilles, les articulations des doigts ainsi qu’aux surfaces supérieures des doigts.

La dernière couche de rehaut est un rehaut extrême des bords avec un mélange proportionnel d’une part « Dwarf Skin (041) » et de trois parts « White (951) », qui sera appliqué seulement en quelques endroits, qui à la fin doivent être vraiment très les plus illuminés.

Quickshade

Une fois que tout est bien sec, j’applique une couche d’Army Painter Softtone-Quickshade. Ceci fond toutes les couches de rehauts et réduit les contrastes visibles entre les diverses couches de rehaut. Je pense que le résultat final est une couleur de peau adéquate pour des miniatures représentant des personnes de l’Europe centrale et du nord.

Avec cette application, les ombres en « Tan » sont mises plus en évidence, par exemple entre les doigts, où la couche de base en « Tan » est encore visible. Le contraste dans sa totalité est ainsi plus prononcé.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que cette technique et son résultat vous plaisent ? Avez-vous des suggestions pour améliorer la technique ? Faites le savoir en laissant des commentaires.

One comment

  1. J’aime beaucoup ton rendu global, c’est très propre comme peinture et efficace! J’adore le rendu du réhaut effectué à l’aéro…
    Il manque peut être d’autres photos pour bien illustrer ton propos ou peut-être un pas à pas…
    Bonne continuation, en esperant pouvoir te rencontrer pour échanger!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *